Vieilles pierres

 

La présentation :

Archéologue, Diane ne l'est pas devenue que par passion. Il y a aussi la vengeance à accomplir sur celui qui lui a volé son innocence.

Un archéologue, également. C'est au travers de leur métier commun qu'elle le châtiera.

Anonymement. Elle a donc changé d'identité. Question apparence, le temps s'en est chargé : qu’a-t-elle encore en commun avec la fillette qu'elle s’apprête à venger ? 

Sinon son dégoût pour ce type et son goût pour les vieilles pierres ? 

L'incipit :

"Archéologue.

Le métier que j’ai toujours rêvé d’exercer.

Jusqu’à cet après-midi maudit où, enfoui dans un sous-sol, le rêve est devenu cauchemar.

J’avais dix ans, mon père me disait : «C’est un travail d’hommes, ça.»

Du bas de ses préjugés, du coin de son quotidien étriqué, il ne voyait aucune différence entre son chantier de merde où l’on doit creuser avant d’édifier et le mien de rêve où l’on doit s’édifier avant de creuser. 

«À quoi ça sert, disait maman, de remuer des vieilles pierres.» Elle parlait, je l’ai compris plus tard, des souvenirs anciens à laisser bien enfouis. Des souvenirs lourds, engrisés de la poussière accumulée par les morts.

Ainsi mes parents me montraient-ils la ligne qu’ils m’avaient tracée. Morne comme le désespoir, sans autres horizons que celui d’une vie bien réglée de femme au foyer, creusée profond pour l’enfant unique que j’étais et qui représentait le seul sillon ouvert dans leur désert conjugal.

Ces rails froids et gris au goût de métal, si je les avais suivis, m’auraient évité un détour dans un sous-sol, deux ans plus tard.

Mais si je les avais suivis, j’aurais fini comme mes parents. 

J’ai donc choisi de ne pas même commencer comme eux.

Ils l’ont mal pris. Une trahison. Une ingratitude d’enfant inconsciente.

J’aurais tant aimé le rester, inconsciente."

La suite :

Le manuscrit est en cours d'expédition vers quelques maisons d'édition.

Si vous êtes un.e éditeur.trice intéressé.e, n'hésitez pas à manifester votre intérêt.

 

 

 

 

Les commentaires sont clôturés