chronique de l'ASR par

Nvl chron asrJubilatoire!! Difficile de vous offrir un résumé de „L affaire Saint-Roch“, tant elle est riche en rebondissements et suspects divers et variés. 
Après „la Surnommeuse“, nous retrouvons avec joie, notre chère commissaire Crystal, Antigona pour les intimes, qui sait à la perfection faire vibrer les deux aspects de sa personnalité d enquêtrice hors pair. Son côté Créon et son côté Antigone. Soit un doux équilibre entre la justice et la vérité. 
Elle parvient ainsi à percer à jour les mystères des meurtres et à conclure les enquêtes qui lui sont présentées. 
Cette fois, elle doit résoudre l énigme suivante: au cœur de Lausanne, à l av. Vinet, un homme est retrouvé deux doigts sectionnés, s exprimant en latin. Chez lui une image de Saint-Roch ,avec au dos une inscription latine ,est découverte. 
L auteur nous promène de Lausanne à Montpellier, puis à Venise, à Bex et à Ollon et même Oran, à la recherche d indices. 
Le contexte historique de ces différents lieux revêt une grande importance également. 
Quand on pense l enquête enfin résolue , elle repart de plus belle et dans une autre direction. 
@pascal_houmard nous offre de merveilleuses citations latines à traduire, fausse les pistes, joue sur les mots et les traductions pour nous emporter dans son univers policier littéraire hors norme. 
Plusieurs tableaux se succèdent, s additionnent, se recoupent et nos circonvolutions cérébrales sont largement sollicitées. 
Un magnifique moment de lecture qui donne envie de se replonger dans l étude du latin.

Les commentaires sont clôturés