Un Voyage Livresque avec Florence Chollet

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

Blogueuse littéraire active sur FB et Insta, Florence Chollet soigne de manière très perso les mises en scène de ses critiques de livres. Vous pouvez aussi la retrouver sur  son blog : https://www.voyagelivresque.com

 

J’ai découvert la surnommeuse grâce à son auteur Pascal Houmard. Quelle belle réussite, roman policier certes , mais plus que ça c’est un roman aux multiples facettes, porté par une héroïne Antigona Krestaj d’origine kosovare, elle a grandi en Suisse avec des influences culturelles diverses, une héroïne dans un monde d’homme avec des questions existentielles de femme. En plus , le roman est totalement sublimé par la très belle écriture de l’auteur, de magnifiques jeux de mot avec lesquels il joue, l’auteur s’amuse avec les sons et les sonorités ... Il jongle avec les sens des mots, s’amuse avec les syllabes , on ressent son amour et sa ferveur pour l’antiquité , son roman est truffé de manière exquise de références littéraires, le tout parsemé d’un humour fin.

Abandonnant une formation en archéologie, Antigona a rejoint la gendarmerie puis la Crime de Lausanne. Question vie privée hélas tout n’est pas simple, elle a une peur , celle de s’engager dans une relation amoureuse . Il s’avère que son chef fait un burn out ce qui l’amène à diriger la brigade criminelle et donc à s’investir encore plus et à négliger encore plus sa vie personnelle. L'affaire qu’elle va être menée à conduire va ainsi lui révéler beaucoup sur elle-même...
Tout commence dirons nous par la découverte du cadavre de Vincent Alignac , retrouvé mort à son domicile , tué vraisemblablement par une arme blanche . Vincent était le prête plume de David Morlans romancier bien connu (qui depuis le décès de son épouse n'arrive plus à ecrire) ,la victime avait aussi un lien avec l’enfance d’Antigona et cette dernière va se sentir irrésistiblement attirée par le célèbre écrivain. Antigona aidé de son adjoint Eusébio , va enquêter et. être déstabilisée car David ne serait il pas le coupable ?
La Surnommeuse, doit son titre au goût de son héroine pour la linguistique. Elle surnomme tous les gens qui l'entourent depuis qu'elle est toute petite , se surnommant elle même Antigone ou Créon selon qu'elle écoute son cœur ou sa raison .

Un excellent livre à découvrir absolument...

Les commentaires sont clôturés